• « Un papier pour sauver mon fils » Tennessee a besoin d’un formulaire mais…

     teness.JPG

    Il y a trois ans, nous relations déjà l’histoire de ce jeune garçon de Leuze, Tennessee Vanhaelen, atteint d’une tumeur cérébrale, qui avait besoin de fonds pour des interventions médicales.

    Aujourd’hui, Tennessee est devenu un garçon de 8 ans mais depuis, la tumeur a regagné du terrain. La seule possibilité de traitement pour le Leuzois se trouve à Paris. Mais pour cela, il doit disposer d’un document administratif de sa mutuelle qu’il serait impossible d’obtenir sous les 45 jours… Or, le temps presse.

    La vie d’un enfant suspendu au papier d’une mutuelle. La corrélation paraît insensée. Et pourtant, pour Sindy Vanhaelen, c’est bien ce qui est en train d’arriver à son fils. Tennessee, 8 ans, est en effet atteint d’une tumeur cérébrale. Le jeune garçon se bat depuis qu’il a cinq ans contre un cancer qui l’a obligé à plusieurs interventions lourdes. En 2011, Nord Eclair avait d’ailleurs déjà relaté le combat de la famille pour obtenir des fonds en vue de ces dernières. Depuis, le Leuzois a bien grandi.

    Seulement voilà, le cancer a regagné du terrain. Et aujourd’hui, Tennessee a besoin de se rendre à Paris pour suivre un traitement cher. «C’est la seule solution pour canaliser un peu la maladie », témoigne Sindy, la maman. Le traitement consiste en réalité en un programme d’essai clinique, c’est-àdire qu’il s’agit d’une étude scientifique réalisée pour évaluer l’efficacité d’une méthode. Mais c’est le seul traitement capable d’apporter à Tennessee «un confort et un peu de temps jusqu’à la fin » selon la maman.

    Problème, mardi, Sindy et Tennessee se sont rendus à Paris pour remplir les documents nécessaires à l’hospitalisation avant qu’on leur signale qu’il leur manquait... un papier. Un simple papier appelé « formulaire E112 » auparavant, devenu « formulaire S2 » aujourd’hui.

    Mais pour obtenir ce document administratif, c’est une autre histoire.

    En temps normal, il faut près d’un mois et demi pour l’obtenir selon Sindy, «le temps d’introduire son dossier médical plus des certificats attestant qu’on ne sait pas lui procurer le même traitement en Belgique et également un accord du médecinconseil.

    Le temps de tout transférer à l’INAMI, le tout dure en général 45 jours », signale-t-elle. Mais c’est trop de temps pour Tennessee. «Il n’a que quelques jours pour faire partie de cette étude sinon un autre enfant prendra sa place », se désespère la Leuzoise. «Car il y a une longue liste d’attente et l’étude à déjà commencé. Sans ce document, l’hôpital ne peut rien à moins que je sois disposée à payer un montant de 2.350 euros par jour vu qu’il ne sera couvert par aucune sécurité sociale ». Autant dire qu’avec un tel coût pour les soins, la famille Vanhaelen est face à un mur. «La mutuelle nous propose de faire une demande pour le fonds de solidarité. Mais on ne peut pas aller plus vite car c’est la loi », précise Sindy. Pourtant, il existe une chance d’obtenir ce document plus rapidement selon la maman. «La mutuelle veut bien accélérer les choses, ce n’est pas leur faute. L’INAMI doit donner son accord. Il y a même une personne qui essaye de faire avancer les choses. Mais c’est compliqué, car la mutuelle estime que les laboratoires devraient prendre en charge les traitements cliniques... », indique Sindy.

    La situation est compliquée et le coût du traitement, qui n’a pas encore vraiment prouvé son efficacité puisqu’il s’agit encore d’une étude, explique sûrement en partie les difficultés rencontrées.

    Pourtant, il faut espérer que l’état de santé de Tennessee et la chance de prolonger sa vie dans de meilleures conditions passent au devant de toute considération financière.

    Et quoi qu’il en soit, toute la toile et les proches de la famille sont déjà mobilisés. Une page Facebook « Soutien à Tennessee 5 ans » recueille déjà plus de 3.500 membres et de nombreuses promesses de remuer ciel et terre pour offrir ce dont il a besoin au jeune garçon. Espérons pour lui que cela portera ses fruits

    Vous pouvez signer la petition en ligne ICI 

    Vous pouvez aussi répondre à un temporaire comité de soutien et dire oui à une présence massive devant un immeuble, lieu symbolique en soi qui est un bureau de la Mutuelle "Solidaris" de Tennessee dernier chainon manquant et actif juste avant la décision définitive de l'Inami, Pour ceux qui veulent se joindre à ce comité de soutien ce sera devant la Mutuelle Solidaris, Rue Barre Saint-Brice, 20 à Tournai ce mardi à 9h, parents qui déposez votre enfant en bonne santé à l'école, pensez et venez une petite heure pour Tennessee qui lui ne pourra faire la rentrée des classes de façon normale cette année et n'y verra pas ses petits copains...

     

  • ESTAIMPUIS Cambriolé alors qu’il fait ses courses

    vol habitation.jpg

    Mardi dernier , entre 16h20 et 17h, des cambrioleurs ont profité de l’absence de la victime pour commettre un vol. Cette dernière était sortie faire des courses. Les auteurs en ont profité pour s’introduire dans la maison en forçant la porte arrière de la maison avec un pied de biche. Ils ont visité la maison et ont dérobé la PlayStation, un ordinateur portable, une tablette, etc. 

  • Nouveau scandale alimentaire: Du porc dans 6% des plats à base de viande de boeuf en Belgique...

    boeuf.jpg

    Des traces de viande de porc ont été retrouvées dans 16% des échantillons de viande de boeuf fraîche ou de plats préparés à base de viande bovine analysés en 2013, selon des chiffres du SPF Economie détaillés en exclusivité samedi dans les journaux du groupe Sudpresse. Dans 6% des cas, la proportion de viande de porc était significative.

    Plus d'infos ICI