• Herseaux: braquage dans une friterie

    vol friture.jpgUn braquage a été commis jeudi soir, vers 21h50, dans une friterie de la rue du Crétinier. Trois individus étaient présents pour commettre le braquage. Les malfrats ont réussi à s’emparer du contenu de la caisse sous la menace d’une arme. Ils ont pris la fuite vers la France.

    plus d'info ICI et dans votre NE de demain.

  • Tournai: à la suite d’un nouvel accident, danger sur les boulevards

    nouveau boulevard.jpgJeudi, peu avant 8h, un scooter qui traverse la bande du bus du boulevard des Nerviens (près du rond-point Imagix) est heurté par une voiture. Blessé aux jambes, le cyclomotoriste est hospitalisé.

    Un site propre pourtant récemment aménagé par le SPW (Service public de Wallonie), justement dans le but de sécuriser la traversée du boulevard sans freiner la circulation des transports en commun.

    Des aménagements à cet endroit, ce sont les étudiants qui les avaient réclamés à cor et à cri après un autre accident (lire ci-dessous). Mais force est de constater que le dispositif ne se révèle pas aussi efficace qu’escompté. Notamment parce que des automobilistes empruntent la bande réservée au bus. « Le marquage au sol a tendance à se voir de moins en moins », reconnaît l’inspecteur principal Damien Derycke. « Il faudrait peut-être le matérialiser davantage. En effet, cette bande ne devrait pas du tout être utilisée par les automobilistes ».

    Toutefois, ce manque de visibilité mis à part, les aménagements réalisés par le SPW sont clairs, selon l’inspecteur principal. « Les piétons doivent aussi s’assurer qu’on les a vus avant de se lancer sur la voirie », insiste-t-il. « En fait, chaque usager quel qu’il soit doit être attentif aux autres, c’est la meilleure façon d’éviter les accidents ».

    Une habituée du boulevard des Nerviens évoque, en effet, les automobilistes qui doublent par la droite « mais aussi les piétons qui traversent en dehors des clous », assure la riveraine, « de même que les bus qui, au rond-point, se rabattent sans prévenir dans la circulation ».

    Cependant, il faut reconnaître que certains aménagements sont plus réussis que d’autres, et que certains boulevards sont nettement plus dangereux que les autres.

    C’est le cas du boulevard Walter de Marvis, face aux Bastions ou encore du boulevard des Combattants: « A ces endroits, c’est bien simple… il n’y a pas d’aménagement », conclut l’inspecteur principal. « Et il s’agit de voiries à quatre bandes de circulation…». Toutefois, selon le policier, si chacun respecte le code de la route, il ne devrait pas y avoir de problème: « On en revient toujours à la même chose », ajoute Damien Derycke. « La limitation de vitesse, notamment, est essentielle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle lorsqu’on effectue des contrôles, on place le radar juste à côté du passage pour piétons… pour que les conducteurs se rendent compte qu’ils sont dans l’incapacité de s’arrêter ».

    Toutefois, si les boulevards du Roi Albert, Delwart ou Lalaing sont des exemples en demi-teinte en termes de sécurité des piétons et autres usagers, le boulevard Léopold, lui, est plutôt une réussite. « La circulation a été réduite à une seule bande, et les passages cloutés sont plutôt bien éclairés et visibles », commente l’inspecteur de police. « Alors bien sûr, de temps en temps, la circulation coince un peu, mais uniquement aux heures de pointe, ce qui est inévitable à moins d’empiler les voitures les unes sur les autres… Mais avec un peu de courtoisie, tout s’arrange ».

    S. Courcelle

  • Police Mouscron : INFO-ARNAQUES 2.0 : QUELQUES PRÉCIEUX CONSEILS

    police de mouscron 3.jpgSMS surtaxés, ventes forcées, mails contrefaits, faux médicaments… La fraude de masse surfe sur les nouvelles technologies pour faire de plus en plus de victimes. De l’arnaque bancaire pure et simple aux usurpations d’identité, les dangers sont nombreux pour les consommateurs, pas toujours bien informés des risques qu’ils encourent.

    A retenir pour éviter les arnaques :

    - ni votre banque, ni la Police ne vous demanderont votre ‘response code’. Ni par mail, ni par téléphone. Vous n’avez pas à fournir cette information ;

    - si une transaction vous paraît suspecte, n’apposez pas votre ‘response code’ (le code qui s’affiche sur le lecteur de carte bancaire) ;

    - en cas de doute, stoppez immédiatement l’opération et contactez vous-même votre banque ;

    - contrôlez vos extraits de compte et vos transactions de façon régulière ;

    - protégez votre ordinateur avec un anti-virus. Mettez à jour vos logiciels et sécurisez votre connexion wifi.

    Un bon site cliquez sur l'image pour y accéder.

    escros.JPG

  • POLICE Mouscron : INFO CONTRÔLE

    Picto-RADAR.jpegRésultat du contrôle radar hier de 8 heures à 11h30:

    -Dottignies: rue du Pont-Bleu (demandes des riverains) => 126 véhicules contrôlés, 9 en excès de vitesse (7%)

    -Mouscron : Boulevard industriel (16 accidents en 2013) => 118 véhicules contrôlés, aucun excès de vitesse (/)

    -Mouscron : Rue de la Coquinie (demandes des riverains) => 193 véhicules contrôlés, 17 excès de vitesse (9%)

  • SERVICE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURES MONITEURS BREVETES PLAINE DE JEUX« ESTAIM'LOISIRS 2014 »

    plainedejeux.jpg

    La Commune d’Estaimpuis recherche des moniteurs brevetés pour sa plaine de jeux "Estaim'loisirs" qui se déroulera, du 1er juillet au 1er août inclus, au sein du Domaine de Bourgogne à ESTAIMBOURG.

    Pour ce faire, il suffit d'envoyer :

    -        un curriculum vitae (avec coordonnées complètes et date de naissance)

    -        une lettre de motivation

    -        une copie du brevet de moniteur et/ou diplôme dans le secteur de l’éducation

    -        un certificat de bonne vie et moeurs

    La rémunération s’élève à 45€ nets par jour presté.

    Ces documents sont à adresser à Monsieur Daniel SENESAEL, Député – Bourgmestre ou au Service Jeunesse et Sports – 4, rue de Berne à 7730 Leers-Nord.

  • Ecolo: «À Mouscron, c'est la politique du paraître»

    ecolo va mal.jpg« Non tout ne va pas bien à Mouscron », Ecolo a dressé le portrait d’une ville dont une partie des habitants est en grande difficulté, en matière de revenus, de formation ou encore de logement. Les Verts regrettent également l’opacité et le manque de communication du Collège surtout pour des dossiers sensibles. Pour eux, il serait grand temps d’agir et de penser à la population plutôt que de paraître au travers de projets collossaux.

    Pour plus d'infos voir article de Jordan Kasier ICI